Comment choisir sa salle de réception de mariage ?

grattequina-chateau-nadine-court

Petit mariage intime de 10 personnes ou grande soirée à 200, une fois votre liste d’invités bouclée, vous allez devoir vous atteler à la recherche de la salle idéale pour votre joli jour. Oui, mais comment faire ? Quels sont les différents aspects à prendre en compte pour être sûr de ne pas se tromper ? Je vous livre mes conseils dans cet article.

 

Le lieu idéal

Le lieu idéal pour moi, c’est quoi ? Très bonne question ! C’est la première interrogation à laquelle vous allez devoir répondre. Êtes-vous plutôt châteaux ou granges champêtres ? Quelle atmosphère souhaitez-vous donner à votre mariage ? Champêtre, bohème, romantique, glam-chic,… Il y en a pour tous les goûts. Parlez-en avec votre futur mari. Peut-être que vous ne serez pas d’accord de prime abord. L’important est de trouver un compromis qui vous plaise à tous les deux.

Maintenant que vous vous êtes imaginés dans un château aussi spacieux que les châteaux de la Loire et aux jardins sublimes, il est temps de se poser les questions pratiques 😉 ! Et oui, rêver, c’est bien, mais trouver un lieu qui ne vous fera pas hypothéquer votre maison, c’est mieux 😉 .

 

Poser les bases

En tout premier, vous allez devoir déterminer quel budget vous êtes prêt à allouer à la salle. Pour construire le budget global de votre mariage poste par poste, je vous conseille de vous munir du fichier Excel que je vous ai partagé ici. Le prix de la salle dépendra de sa taille, de son cachet, mais surtout de sa localisation et de la date du mariage. M’étant mariée à Bordeaux, je peux vous assurer que les salles dans notre jolie région ne sont vraiment pas données. Comptez minimum 3000 euros pour une chouette salle d’une taille assez conséquente (150-200 personnes). Sur Bordeaux, pour un mariage complet (cocktail + dîner) en pleine saison dans un château, prévoyez en moyenne 4500  à 5000 euros. Il en va de soi que ces prix peuvent considérablement dépasser ce budget.

grattequina-vue-sur-chai

Photographie : ©Didier Laurent.

 

Sachez que les locations hors saison sont beaucoup moins chères. C’est un bon compromis pour obtenir une jolie salle qui est un peu au-dessus de vos moyens  😉 .

Ensuite, vous allez devoir vous munir de votre liste d’invités pour connaître la taille idéale de votre salle. Trop petite, cela va être ingérable, vous ne pourrez pas circuler et encore moins danser, ce serait dommage. En revanche, un lieu trop spacieux ne serait pas vraiment convivial. Je vois mal la mariée s’époumoner pour que tous ses invités entendent le discours qu’elle a amoureusement écrit pour son mari d’amour 😉 .

 

Affiner les détails

Une fois que vous avez fixé cette base, vous allez pouvoir prospecter les salles. Cette étape est une des plus longues dans l’organisation (et des plus casse pied), surtout si vous habitez une grande ville et que vous préparez votre mariage sur un an. Et maintenant, que vais-je faire ? (Gilbert Becaud, sors de ce corps !). Et bien, il va falloir être à la fois patient et prêt à faire des compromis. Ratissez large !

Vous pouvez chercher vos salles sur Google, mais je vous conseille de vous orienter sur des sites spécialisés. Je me suis personnellement beaucoup servie du référencement de chez Zankyou. Ils proposent de jolis lieux variés. Ils publient régulièrement des top 10 suivant les régions. Vous avez également Mariage.net qui référence beaucoup de salles et enfin, les traditionnels abcsalles et 1001salles. Faire appel à un wedding planner à ce stade de l’aventure est une excellente idée. En effet, il vous partagera son carnet d’adresses et les salles avec lesquelles il a l’habitude de travailler.

Une fois une belle liste de lieux sélectionnés, c’est parti pour la rédaction de tonnes de mails 😉 . Je vous conseille d’écrire un texte type que vous enregistrerez et que vous adapterez un petit peu pour chaque salle. Cela vous permettra d’avoir une base conséquente et de gagner beaucoup de temps.

grattequina-coucher-soleil

Photographie : ©Didier Laurent.

 

Dans votre mail, la première chose à faire et de vous présenter. Dire que vous allez vous marier (nooon, sans blague ? oui, mais la salle n’organise peut-être pas que des mariages 😉 ) et donner votre date préférentielle. Mais, n’est-ce pas la mairie qui détermine la date ? Et bien non ! Trouver votre salle est la deuxième étape de vos préparatifs, juste après l’élaboration de votre budget et de votre liste d’invités. De nos jours, il est devenu tellement compliqué de trouver un lieu, surtout un an avant le mariage, que c’est celui-ci qui déterminera votre date. Je vous en parlais d’ailleurs dans mon article qui explique par quoi commencer dans l’organisation de son mariage. Pour la petite histoire, nous souhaitions nous marier fin septembre. En effet, Mari-Chéri et moi-même sommes amoureux de l’automne. Nous aimons regarder les arbres roussis, le manteau de feuilles mortes qui tombent et cocooner au chaud lorsqu’il fait froid dehors (en bref, le temps actuel !). Je m’égare… Ainsi, nous avons sélectionné et contacté une vingtaine de salles qui nous ont tapé dans l’œil. Entre ceux qui ne répondent pas (congédiés d’office), ceux qui sont plein sur un an et demi (la majorité) alors que nous étions à 13 mois du jour J, et ceux qui avaient de quoi accueillir nos 150 invités, mais séparés en deux salles (le top pour une ambiance de folie, n’est-ce pas ? 😉 ), nous avons rapidement écrémé. Une salle répondait à tous nos critères. Nous avons eu le coup de cœur dès que nous l’avons visité. Cependant, la première date disponible était le 7 octobre. Octobre… j’avais peur qu’il fasse froid. Et nuit tôt ! Au final, nous avons réfléchi, et c’était un très bon compromis. Nous avions notre salle et par la même occasion, notre date de mariage 🙂 .

grattequina-chai-LMH

 

Pour revenir à votre mail, vous allez spécifier également votre nombre d’invités. Enfin, il sera temps de poser vos principales questions :

  • Quelle est la capacité totale d’accueil en configuration assise, debout pour le vin d’honneur, avec des tables rondes, rectangulaires,… ?
  • Quelle est la configuration des salles et du jardin ?
  • Où se situent les espaces vin d’honneur et repas ? Pourquoi cette question ? Tout simplement pour ne pas que vous vous déplaciez pour rien. Vous rêvez d’un beau dîner dans un château au cachet à couper le souffle ? Sachez que la majorité d’entre-eux organisent les réceptions dans des chais ou des granges. Vous ne serez donc pas directement dans la salle que vous souhaitiez. Si cela ne vous convient pas, vous ne programmerez donc pas une visite.
  • Est-il possible de privatiser les lieux ? Si vous souhaitez savoir en quoi cette question est primordiale, je vous propose d’aller jeter un œil sur mon article des imprévus du jour du mariage.
  • Y a-t-il des logements sur place ou à proximité ?
  • Quel est le prix (bien sûr 😉 ) ?
  • Est-il possible de garder la salle jusqu’au lendemain pour organiser un brunch ?
  • Y a-t-il des droits de bouchons ? Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement une sorte de taxe sur chaque bouteille débouchée. Et cela peut vite grimper. Faites-bien attention surtout que la majorité des traiteurs en prennent aussi. Ici, ce sont souvent les châteaux qui en ont pour motiver les mariés à choisir leur vin.
  • Certains prestataires sont-ils imposés ? Si tel est le cas, renseignez-vous bien sur leur qualité. En effet, cela serait dommage de se taper DJ-kéké et tourner les serviettes de Patrick Sébastien alors que vous n’aimez pas ça parce que la salle vous l’impose 😉 .
  • Des horaires sont-ils imposés ? Par exemple, nous devions arrêter la musique à 4 heures du matin.

Avec toutes ces questions, vous aurez une bonne base pour filtrer les salles et ne pas vous déplacer pour rien.

grattequina-chai-Nadine-court

Photographie : 2017 ©Nadine Court tous droits réservés.

 

Connaître les petits plus

Une fois quelques salles sélectionnées, prenez rendez-vous pour les visiter. C’est un des moments les plus chouettes des préparatifs. Vous allez pouvoir vous projeter. Cela va concrétiser vos fiançailles ! Vous allez vite vous rendre compte si vous avez le coup de cœur ou non.

Demandez à visiter tous les espaces du domaine y compris les cuisines traiteur, la place du DJ, les toilettes (je sais, c’est glamour 😉 ), et les espaces de stationnement. Prenez le temps de discuter avec les propriétaires. Et posez vos dernières questions 😉 :

  • Les tables et les chaises sont-elles fournies ? Y a-t-il un surplus ?
  • Quelles sont les prestations incluses ?
  • Quand est-ce que la salle sera disponible pour installer les décorations ?
  • Quelles sont les décorations possibles ?
  • Quelles sont les animations autorisées ? Et oui, malheureusement, vous ne pourrez pas forcément faire ce feu d’artifice dont vous aviez tellement rêvé…
  • Est-il possible de faire livrer du champagne/du vin avant le jour J ?
  • La salle est-elle chauffée et/ou climatisée ?
  • Quelles sont les solutions de repli si le vin d’honneur se passe en extérieur et qu’il se met à pleuvoir ?

grattequina-berges-garonne

Photographie : ©Didier Laurent.

 

Avec toutes ces astuces, vous allez pouvoir choisir votre salle en toute sérénité. Vous verrez que cela prend beaucoup de temps, mais qu’au final, en cadrant bien dès le départ, le choix est facile à faire. Fiez-vous à votre instinct, vous verrez vite si le lieu vous procure un coup de cœur et si le feeling avec les propriétaires passe bien 😉 .

* Toutes les photographies ont été prises au château Grattequina.
* Photographie de couverture : 2017 ©NadineCourt tous droits réservés.

 

J’espère que cet article vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à cliquer sur le petit cœur en bas à gauche et/ou à me laisser un petit commentaire 🙂 .

Je vous dis à tout bientôt dans un nouvel article.

Muxu 🙂 .

9

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.