Comment choisir son traiteur ?

Ça y est, à un an du mariage, vous avez trouvé votre salle. Et maintenant, ce n’est pas tout ça, mais qu’est-ce qu’on mange ? Oui, cette question que tout le monde se pose chaque soir (au boulot, c’est LA question de fin de journée #etreUnPépéA30ans) va devenir capitale pour votre mariage. Le repas représentera au moins 1/3 de votre budget. Ca vaut le coup de prendre le temps de se poser les bonnes questions.

Le choix du type de prestation

En fonction de la salle, vos possibilités seront peut-être restreintes. Si vous vous orientez vers l’option du restaurant, vous n’aurez le choix que sur le menu, le reste est généralement pris en charge dans une formule tout inclus. Seul bémol, vous serez limités notamment en ce qui concerne la décoration. La salle peut également imposer son traiteur. Dans ce cas, pas de liberté possible. Je vous conseille tout de même de goûter avant de signer avec le lieu.

Vous pouvez aussi opter pour du fait maison. Je vous le déconseille pour des mariages de plus de 30 personnes. Sinon, bonjour le stress !

Préparer son choix de traiteur

Avant de choisir son traiteur, vous allez devoir vous poser quelques questions (et oui, encore et toujours des questions !).

  • Comment voulez-vous organiser votre réception ? Cocktail debout et repas assis ? Repas sous forme de buffet ? Chaud ou froid ? Voulez-vous un long cocktail avec des ateliers ? Le repas comportera-t-il une entrée, plusieurs plats ? Vous devez savoir ce que vous souhaitez et si les traiteurs que vous allez auditionner peuvent répondre à vos attentes.
  • Quel est votre nombre d’invités ? Vous en avez à l’heure actuelle une première estimation. Avant d’établir un devis, le prestataire vous demandera ce chiffre. Je vous conseille de le revoir un peu à la baisse (nous avions donné le nombre de 110 convives pour 150 estimés). En effet, tout le monde ne sera pas présent pour votre joli jour. Et un traiteur sera toujours plus enclin à ajouter des invités qu’à en retirer.
  • Quel budget avez-vous prévu d’allouer au repas ? Et oui, toujours ce satané budget qui entre en ligne de compte. Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé comment faire pousser un arbre à billets de 50 euros. Si vous trouvez comment faire, je suis preneuse (même 5 euros hein, ça me va très bien, je ne suis pas difficile) 😉 .
  • Où se situe la salle de réception ? Effectivement, un traiteur trop éloigné refusera de venir sur le lieu choisi pour des raisons d’hygiène. Et pour cause, la chaîne du froid peut ne pas être respectée sur des trajets trop longs.

Pour sélectionner quelques prestataires, je vous conseille également de faire jouer le bouche-à-oreille. Vous connaissez probablement quelqu’un qui a assisté à un mariage ou un baptême dans votre région. Vous pouvez lui demander s’il était content du traiteur. De la même manière, votre salle peut vous conseiller des noms.

La rencontre avec les traiteurs

Une fois quelques prestataires sélectionnés, il va falloir les rencontrer. Je vous conseille d’aller en voir plusieurs afin de pouvoir comparer.

La présentation

En général, le traiteur vous explique comment il fonctionne, vous présente des photos de ses réalisations, vous donne les différentes formules possibles et vous détaille son fonctionnement : personnes présentes sur place, droits de bouchons,… Des fois, vous avez également le droit à une mini dégustation. C’est comme ça que nous avons pu boire le délicieux cocktail que nous avons choisi au vin d’honneur et goûté des dunes blanches. Nous ne connaissions pas cette spécialité du Cap Ferret. Maintenant, je me battrais pour en avoir dans mon assiette (Oui, oui comme certains se battent pour du Nutella 😉 ).

Vos questions

Ensuite, c’est à vous de poser les questions.

  • Quels menus proposent-ils ? Gèrent-ils les régimes alimentaires et notamment les allergies ? Si oui, comment ? Prennent-ils en charge les boissons ? Si non, prennent-ils des droits de bouchon ? [Un droit de bouchon est un tarif que le traiteur vous prendra pour chaque bouteille amenée par vos soins et débouchée – NDLR]. La vaisselle et le nappage sont-ils inclus dans le menu ou alors en sus ? L’eau est-elle comprise ? Si oui, y a-t-il une quantité limitée (nombre de bouteilles par personne ? ).
  • Gèrent-ils la location de matériel tels que mange-debout, tables et chaises ? Si oui, à quel prix ? Et peut-on passer par quelqu’un d’autre si on le souhaite ?
  • Quel type de personnel sera sur place ? Y aura-t-il forcément un maître d’hôtel ? Il est préférable qu’il y en ait un pour manager les équipes. Le personnel est-il permanent ou saisonnier ?
  • Connaissent-ils la salle ?
  • Quelle est la dead-line [Date limite – NDLR] pour donner son nombre définitif d’invités ? À savoir que cette date est toujours trop courte. Nous avions 10 jours avant le jour J pour donner notre chiffre exact, au final, à J-10 tout pile, 3 annulations. Et à J-3, une autre de plus. Et oui, nous pensions à tort, que c’était large !
  • Quelles sont les clauses d’annulations ?

Le devis

Vous êtes convaincus ? Le feeling est passé et la présentation vous a donné l’eau à la bouche ? Alors, il est temps de passer à la partie devis.

Le traiteur va vous demander votre date (et oui, il n’est peut-être déjà plus disponible à cette date-ci. Commencez vos recherches au minimum un an avant votre jour J). Il vous demandera également le nombre d’invités estimés adultes et enfants, le lieu de réception, le type de prestation choisie (dîner assis buffet,…) et le matériel supplémentaire voulu (tables,…).

L’envoi du devis

Le devis de votre traiteur devra comporter les éléments suivants détaillés avec leur prix :

  • Date et lieux de l’événement ;
  • boissons ;
  • repas avec le choix des menus et le cocktail ainsi que le prix détaillé ;
  • droits de bouchon ;
  • personnel inclus ;
  • horaires de prestation et tarif des heures supplémentaires par personne si dépassement ;
  • matériel choisi, leur nombre : chaises, nappes, tables,…

La dégustation et le choix définitif

Le devis vous confirme votre avis ? Le traiteur vous tente ? Vous pensez que c’est le bon ? Alors, vous pouvez planifier une dégustation. Attention, les traiteurs font souvent payer la dégustation pour éviter les petits curieux. En général, ils vous remboursent si vous signez avec eux. Sinon, c’est perdu. Je vous déconseille de signer avant de goûter. Il y a un monde entre le visuel et le gustatif et vous risquez d’être déçus. Certains traiteurs sont adeptes de cette pratique et franchement pour nous c’était un élément bloquant.

Demandez à goûter les plats qui seront servis le jour J. Si vous êtes plusieurs, pourquoi ne pas prendre 4 menus différents et tout mettre en commun lors de la dégustation ? C’est comme ça que nous avons choisi entre les différents plats qui nous tentaient.

Vous verrez que la dégustation est un moment convivial et magique. Un des meilleurs instants des préparatifs ! Un délicieux petit plat avec un bon vin (ben oui, autant essayer des vins avec !), en amoureux, en famille ou avec ses témoins, rien de mieux pour passer une bonne soirée ! Vous allez directement vous projeter et avoir hâte de goûter de nouveau ces bons petits plats (grande illusion des futurs mariés ! Nous en reparlerons dans un autre article 😉 ).

 

Une fois la dégustation réalisée, il n’y a plus qu’à foncer. Je vous souhaite de belles rencontres et de belles dégustations !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.