Comment élaborer son plan de table ?

plan-table-Nadine

Hello les brides to be !

Ça y est, vous avez reçu toutes les réponses à vos faire-part et savez maintenant qui sera présent pour votre joli jour. La date du mariage approchant, il va falloir s’atteler au gros morceau qu’est l’élaboration du plan de table. Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, je vous partage aujourd’hui mes conseils pour élaborer un plan de table qui va cartonner 😉 .

 

L’enjeu du plan de table

Le plan de table est une étape qui fait peur à beaucoup de futurs mariés. Et pour cause ! Il est l’objet de nombreux enjeux. Le repas étant un assez long moment de la soirée, il va déterminer à lui tout seul une bonne partie de l’ambiance de votre mariage.

Se rajoute à ça une énorme pression de la part des familles. Tout le monde a son mot à dire. Pour commencer, les parents auront déjà leur avis sur la question ! Pour la petite histoire, mes parents disaient qu’il fallait absooooolûment mixer les tables et réaliser la table des mariées et deux tables d’honneur avec de chaque côté les parents et les parrains-marraines du marié et de la mariée (mais oui bien sûr toujours plus… !!). Bref, déjà, on commençait fort. D’ailleurs, je serais intéressée de savoir qui a déjà entendu parler de ces tables d’honneur spéciales, car il parait que cela se fait dans tous les mariages traditionnels (à mon humble avis, c’est une tradition inventée par mes parents 😉 ).

De l’autre côté, mes beaux-parents nous ont fait un fromage pour que nous ne mixions pas les tables : « vous comprenez, les gens viennent pour se retrouver en premier lieu, donc il faut absoooooolûment les mettre ensemble. Il est impensable de mixer les tables ! » (oui, accessoirement, les gens, ils ne viendraient pas également pour notre mariage ?).

Enfin, vous aurez le droit aux autres invités : tantes, oncles, grands-parents… qui vont vous demander d’être à côté d’un tel ou un tel.

tablee-mariage

Bref, si vous écoutez tout ce petit monde, vous n’êtes pas sortis de l’auberge ! Tout ce speech pour vous dire que malgré toute cette pression familiale, il faut que vous gardiez en tête que ceux qui décideront du meilleur plan de table, c’est vous ! Ne vous laissez pas influencer. Vous pouvez prendre quelques conseils, mais sans que cela empiète sur ce que vous souhaitez. C’est pour moi l’étape la plus délicate du plan de table.

 

Maintenant que vous êtes persuadés que les maîtres c’est vous (ouiiiii), il n’y a plus qu’à se retrousser les manches et s’attaquer à la bête !

 

Quel type de plan de table choisir ?

Dans un premier temps, vous allez devoir déterminer quel type de plan de table vous souhaitez.

Vous avez plusieurs choix :

  • Un repas sous forme de buffet où les convives ne seraient pas assis. Vous n’aurez alors pas à réaliser un plan de table ;
  • Un repas où tout le monde se place où il le souhaite. Il n’y aura donc pas de plan de table à réaliser dans ce cas-ci aussi ;
  • Placer les gens à des tables précises sans leur attribuer une place. Le plan de table est alors simplifié, mais vous ne maîtriserez pas les personnes isolées ;
  • Placer les gens à des tables ainsi qu’à une place précises. C’est personnellement ce que nous avons choisi.

 

À savoir qu’il existe également un concept original de plan de table changeant. Je m’explique. Les invités se placent à une table précise à l’entrée. Puis entre l’entrée et le plat, la moitié des convives change de table afin de rencontrer d’autres personnes. Le processus est répété entre le plat et le fromage et ainsi de suite. Je trouve l’idée très originale mais également très compliquée à réaliser. En effet, cela complexifiera le travail du traiteur, notamment si celui-ci doit gérer des personnes allergiques.

 

Mixer les tables ou non ?

table-mariage-bride

C’est LA grande question à se poser. Comme vous l’avez lu plus haut, c’était un grand sujet de débat au sein de nos familles. Cependant, nous avions déjà notre idée sur la question.

 

Les avantages de mixer les tables :

  • Les invités pourront faire de nouvelles rencontres et avoir des sujets de conversation divers et variés. Ils pourront également parler en tablée entière et se mettre dans une ambiance festive. Il faut s’arranger dans ce cas à mettre des invités ayant des points communs et des traits de caractère compatibles. Nous en reparlerons dans la suite de cet article.
  • Les convives des deux familles ayant sympathisé pendant le repas, vous avez l’assurance qu’il n’y aura pas l’effet « clan » lors de la soirée dansante.

Les avantages de ne pas mixer les tables :

  • Vous êtes sûrs que les invités parleront entre eux car ils se connaissent. Ce sont des personnes habituées à être ensemble.
  • Il sera plus facile pour vous de déceler les éventuelles incompatibilités et de ne pas placer ces convives ensemble.

 

Et nous, qu’avons-nous choisi ?

Nous avons misé sur la mixité des tables. Avec 50% de famille du marié et 50% de famille de la mariée. Nous en avons été ravis et les invités aussi ! Il y a eu énormément de jolies rencontres, toutes les tables ont eu des discussions animées et tous les convives avaient le sourire. Lors de la soirée dansante, tout le monde s’est mélangé. Un vrai bonheur 🙂 . Les seules personnes que nous n’avons pas mélangées sont les amis. Je pense que c’était bien de les laisser dans leurs délires, surtout que sur 100 adultes, nous n’avions qu’une quinzaine d’amis dont 3 à la table d’honneur des mariés (2 témoins et un conjoint).

Je ne dis pas que notre choix était le meilleur pour tout le monde. Dans notre cas, il nous correspondait. Mais il n’y a pas de décision meilleure que l’autre. Il faut que vous restiez en accord avec vous-même.

 

La méthode

Cette méthode est valable quel que soit le type de plan de table choisi : mixé ou non.

 

Les outils

Je vous conseille d’utiliser deux outils pour réaliser votre plan de table :

Le traditionnel papier-stylo :

Munissez-vous de papier, de post-it, de stylos et de marqueurs de couleur (ou de feutres). Je vous explique plus tard à quoi cela vous servira.

Le site MesHotes.com :

Ce site vous permettra d’avoir une idée de comment agencer vos tables selon la disposition de la salle. Je vous ai fait un tutoriel complet pour que vous sachiez comment vous en servir dans cet article. Ce site est vraiment puissant. Il possède également un algorithme pour placer automatiquement vos invités. Je vous conseille personnellement de les placer vous-même.

 

Par quoi commencer ?

Dans un premier temps, réalisez autant de post-it que d’invités sous forme de languette et spécifier le nom de vos convives sur chaque post-it.

Puis, vous allez attribuer un premier code couleur par catégorie de personne :

  • Famille du marié ;
  • Famille de la mariée ;
  • Amis ;
  • Enfants.

Pour chaque catégorie, coloriez un bout du post-it de la couleur en question.

Ensuite, vous allez attribuer un deuxième code couleur par tranche d’âge. En effet, vous n’allez peut-être pas mettre les jeunes adultes avec les grands-parents sous peine d’avoir une ambiance mortelle à cette tablée !

table-dressee-rose

Les tranches d’âge que nous avions retenues sont les suivantes :

  • Enfants (table à part) = moins de 12 ans ;
  • Ados (table à part) = 12-16 ans ;
  • Moins de 25 ans ;
  • 25-35 ans ;
  • 35-55 ans ;
  • 55-70 ans ;
  • Plus de 70 ans ;
  • Jeunes parents posés ;
  • Jeunes parents festifs.

Ces tranches sont à adapter selon vos invités. Nous avons d’ailleurs ajouté la section jeunes parents posés et festifs afin de réaliser des tables compatibles.

 

Agencer les convives ensemble

Maintenant, vous arrivez à l’étape où il va falloir faire des listes.

Premièrement, listez les invités par type de caractère et centres d’intérêt :

  • Extra-social qui parle beaucoup (à mettre avec quelqu’un qui écoute);
  • Personne qui écoute énormément mais parle peu (à mettre avec quelqu’un qui a de la conversation);
  • Timide ;
  • Solitaire ;
  • Blagueur ;
  • Sérieux ;
  • Raciste (à ne surtout pas placer à la table d’une personne étrangère) ;
  • Sportif ;
  • Religion (ne pas mettre des personnes incompatibles à la même table) ;
  • Partis politiques (idem) ;
  • Centres d’intérêt : nature, études communes, travails qui se recoupent, enfants, sport,…

 

Les petits plus :

Essayez d’avoir toujours une personne un peu exubérante par table pour mettre de l’ambiance et animer une discussion commune.

Placer les tables avec les convives les plus animés au centre de la pièce et les tables les plus calmes derrière, à l’exception des personnes âgées pour qu’elles puissent participer aux animations, à la première danse,… sans devoir se lever.

Choisissez un maximum de 8 à 10 personnes par tablée et évitez de choisir des centres de tables qui coupent la vue des convives afin que tout le monde puisse communiquer.

 

Et maintenant ?

Maintenant, il va falloir classer les post-it ou les languettes représentants tous vos invités ensemble par table. Pourquoi ne pas réaliser des tables fictives représentées par un bout de papier avec des encoches pour insérer vos languettes ? C’est assez moche, mais c’est extrêmement pratique. Ou alors, réaliser des tables sur papier et coller vos post-it. Ainsi, vous pouvez changer à votre gré la disposition des invités.

plan-de-table-maison

Photographie : Once Wed

 

Une fois votre disposition validée, vous n’avez plus qu’à la retranscrire sur MesHotes.com. Je vous explique comment faire dans cet article.

Voici le résultat final :

plan-de-table

 

Je vous souhaite une belle réalisation de plan de table. Au final, cela nous a pris une seule soirée pour tout prévoir (mais des mois de réflexion en l’air sans réellement le formaliser). Les invités ont vraiment aimé se mélanger et la soirée dansante a été très mixée. Le plus chouette, c’est quand les invités viennent te voir tout content en te disant « Tu savais que un tel a fait ses études à Saint-Cyr également ? » – Évidemment qu’on le savait, nous les avions placés ensemble exprès. Et des remarques comme ça, nous en avons eu une dizaine 🙂 . Le top, c’est que les gens se sont également mixés au brunch du lendemain d’eux-memes. En bref, nous avons suivi nos idées et ça nous a réussi.

 

* Photographie à la une : © 2017 Nadine Court Photographe : NadineCourt.com tous droits réservés.
* Pour réaliser ce plan de table, rendez-vous ici : Inspiration de plan de table

 

J’espère que cet article vous a plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à cliquer sur le petit cœur en bas à gauche de l’article et/ou à me laisser un mot doux en commentaire. Et vous, vous êtes plutôt pour ou contre le mixage des tables ?

Je vous dis à tout bientôt pour mon article sur le site mesHotes.com 😉

Muxu

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :